Un aperçu d’un an du site Trappistwestvleteren.be

Un aperçu d’un an du site Trappistwestvleteren.be

Selon la Règle de Saint Benoît, les trappistes doivent subvenir à leurs besoins par le travail manuel. La brasserie et la vente de bière sont la seule source de revenus des moines de l'abbaye de Saint-Sixte à Westvleteren. Il y a environ un an, ils ont remplacé le « téléphone à bière » par un système en ligne. Il est temps de faire une première évaluation du nouveau système de réservation.

Au cours des douze derniers mois, près de 80 000 personnes se sont enregistrées en tant que clients. Cela représente un nombre beaucoup plus élevé de ce que les moines attendaient. Cependant, toutes les personnes enregistrées n'ont pas encore pu effectuer un achat via le site web. Ceci n’est pas anormal. Le frère Godfried explique la raison : "Chaque année, nous proposons à la vente environ 40 000 caisses de bière. Tenant compte du fait qu'un client achète en moyenne deux caisses, cela signifie que près de 19 000 clients, soit un quart de tous les clients enregistrés, ont pu passer une commande. Il faut donc avoir un peu de patience si on désire en obtenir une."

Les chiffres montrent que la grande majorité des commandes (81 %) proviennent de clients belges. 11 % des ventes sont destinées aux amateurs de bière néerlandais, 3 % aux amateurs français et 2 % aux amateurs allemands. Les 3 % restants sont répartis entre consommateurs de divers autres pays européens, mais aussi des États-Unis, du Canada, du Brésil, du Mexique, de la Chine, de Hong Kong et même de l'Australie.

La vente en ligne offre certains avantages aux consommateurs. On peut jusqu'à épuisement des stocks, bien sûr, choisir entre les trois types de Westvleteren trappistes. Le client peut également choisir lui-même le moment approprié pour le retrait de la commande. Cela n'était pas possible à l'époque du « téléphone à bière ».

Les moines ont fait installer une « salle d'attente intelligente » dans la boutique en ligne. Ce système permet à un plus grand nombre de personnes d'acheter une caisse. Les consommateurs qui ont passé une commande en ligne il y a longtemps, ou qui n'ont jamais passé de commande en ligne auparavant, sont prioritaires lors d'une séance de vente par rapport aux particuliers qui ont commandé une caisse plus récemment.

Mais cette salle d'attente intelligente fonctionne-t-elle correctement ? Le frère Godfried répond : "Nous comprenons la frustration de certains qui n'ont pas encore réussi à acheter une caisse de bière l'année dernière, mais cela est davantage dû au grand nombre de personnes qui essaient de passer une commande. L'analyse des chiffres de vente montre que la proportion de clients qui n'ont passé qu'une seule commande l'année dernière est de près de 94 %. Six pour cent ont pu commander deux fois. Seuls 73 clients - soit moins de 1% - ont pu passer trois commandes. Ces chiffres prouvent que la salle d'attente fonctionne bien et contribue à une diffusion plus large qu'à l'époque du téléphone à bière ».

Détection plus rapide des comptes frauduleux

La vente de bière de l'abbaye est uniquement réservée aux particuliers. De nombreux consommateurs s’irritent contre les acheteurs professionnels qui tentent de contourner les règles. En occurrence, les caisses de Trappist Westvleteren sont souvent revendues à un multiple du prix d'origine.

Frère Godfried : "Nous aussi, nous regrettons ces pratiques. Les titulaires de comptes qui ne respectent pas les règles et abusent du système n'auront plus accès à la boutique en ligne. Le nouveau système nous permet de retrouver plus rapidement les acheteurs potentiels malhonnêtes. Toute personne qui saisit des données personnelles incorrectes ou fausses ou qui enregistre plusieurs comptes commet une infraction à nos conditions de vente et n'est plus autorisée à acheter des produits. L'année dernière, plusieurs centaines de comptes ont déjà été bloqués en raison d'irrégularités".

Il ajoute : "À l'époque du ‘téléphone à bière’, de grandes quantités de caisses étaient proposées à des prix exorbitants dans certains magasins et boutiques en ligne. Depuis le lancement de notre boutique en ligne, nous avons pu assécher une grande partie de ce "marché gris". La salle d'attente intelligente rend beaucoup plus difficile pour les revendeurs professionnels de mettre la main sur nos bières. Lorsque des infractions manifestes sont constatées, l'abbaye dépose une plainte auprès des organismes gouvernementaux compétents".

Pour plus d'informations : www.trappistwestvleteren.be

 

En moyenne, il y a deux séances de vente par mois. Chaque session est annoncée quelques jours à l'avance sur le site web.

Habituellement, entre 3 000 et 5 000 visiteurs enregistrés s'inscrivent lors d'une session de vente en ligne. La salle d'attente intelligente peut traiter ces numéros relativement facilement.

Pendant le confinement, aucune bière trappiste ne pouvait être retirée pendant deux mois. Bien que lors de la reprise officielle des ventes le 14 mai 2020, beaucoup plus de caisses (6000 au total) aient été proposées que d'habitude, ce soir-là, plus de 52 000 (!) personnes ont surfé sur le site. Le serveur n'a pas pu faire face à l'énorme afflux de visiteurs et s'est planté.

Des leçons ont été tirées de cet incident. L'infrastructure informatique a été adaptée et renforcée. Depuis lors, tout s'est relativement bien passé.

Cependant, à chaque séance de vente, on constate qu'il y a proportionnellement beaucoup plus d'acheteurs potentiels que de caisses disponibles.

 

Contactez-nous
A propos de Abdij Sint-Sixtus asbl

Abdij Sint-Sixtus asbl
Donkerstraat 12
8640 Westvleteren